Balade au jardin médiéval de Barbâtre et dans le Polder.

Balade au jardin médiéval de Barbâtre et dans le Polder. Depuis le printemps 2018, la commune de Barbâtre a ouvert au public un jardin médiéval. Fruit du travail d’une association de réinsertion de demandeurs d’emploi ( ESNOV),  ce jardin  se niche  sur la route du Gois ( à gauche ) en sortant de l’ile,  à l’angle d’une petite rue, près du parking en terre battue .  Il est assez peu visible  puisque seul un panneau en bois  indique  le départ du sentier qui y mène.

Le jardin médiéval.

Avec une véritable volonté d’authenticité, les travaux pour sa réalisation se sont inspirés de documents  datant du 8è siècle attribué à Charlemagne. Cet écrit répertorie 72 essences composé de légumes, de plantes médicinales et tinctoriales, auxquelles s’ajoutent 16 variétés d’arbres à fruit.

iledenoirmoutier-visites-jardin-medieval-

Le jardin médiéval est un lieu qui se veut évolutif et ouvert au public (visites libres ou guidées). Des thématiques y  seront régulièrement organisées tout au long de l’année  (Land Art, animations diverses, ventes).

Sur quelques centaines de mètres carrés seulement ce joli jardin reprend les codes des jardins d’autrefois. les plantes sont cultivées dans des carrés entourés de plessis et le sol est paillé.

On y retrouve  un jardin de simples, des plantes tinctoriales, un potager, des plantes « magiques » et un rucher.

  • la carré des simples : c’est à dire « la trousse à pharmacie » avec la culture du thym, de la verveine, armoise, mélisse, calendula …
  • le carré des plantes  tinctoriales :  la carthame ou safran des teinturiers pour  des pigments  jaune vif ou rouge; le pastel  des teinturiers pour le bleu, la garance pour le rouge, la Gaude pour un jaune intense
  • le  carré  du potager : pour se nourrir ainsi que des palissades de fruitiers
  • le carré des plantes magiques : belladone, digital, datura, amarante, sauge

 

Un petit tour dans le passé  bien agréable. De l’autre coté le jardin débouche  sur  un chemin/piste cyclable et l’on se retrouve  au coeur du polder de Sébastopol.

Le polder de Sébastopol

C’est le paradis des vélos et des marcheurs en quête de tranquillité et de nature sauvage.  la digue qui nous sépare de la mer et  ouvre la vue sur le passage du Gois  limite ce petit territoire du coté de l’océan.  Vous pouvez à, votre guise  longer cette digue ( à pied uniquement) car le sentier est étroit et  relier le Gois et les  cabanes du port du Bonhomme, attention  il y a souvent du vent. Ou à vélo sur les pistes plus larges  en contrebas de la même digue, bien à l’abri du vent.

Le polder de Sébastopol est une réserve naturelle régionale, paradis de la faune, de la flore et des amoureux de la nature. Long de 4 km, large de 600 mètres et d’une superficie de 132 hectares.

« Polder » mot à mot  « terre endiguée » en néerlandais,   est un étendue de terre à vocation agricole, conquise sur la mer grâce à des digues et mise en culture après assèchement.

Le Polder de Sébastopol a été gagné sur la mer selon la technique des polders hollandais. ( il se situe  a 1 mètre au dessous du niveau de la mer des plus hautes marées); Ce savoir faire a été importé sur l’île par la famille Jacobsen qui faisait lr commerce du sel avec l’île de Noirmoutier. Les travaux de construction de la digue ont été achevés en 1856. Peu entretenue, celle-ci a cédé en 1978 lors d’une tempête inondant  le polder. Il s’est gorgé de sel, empêchant alors toutes cultures pendant plusieurs années.

Par la suite, le District de l’île de Noirmoutier acquiert le Polder de Sébastopol et engage un vaste programme de restauration, de remodelage des sols et de préservation de son écosystème.

Remis en eau depuis 20 ans, cet espace bénéficie désormais des soins attentifs de la Communauté de communes de l’île de Noirmoutier. Depuis le 11 février 2008, le Polder Sébastopol est classé réserve naturelle régionale. Si vous souhaitez découvrir  ce bel  espace je vous propose de suivre ce parcours de randonnée ( 13 km pour la boucle complète soit environ 3 heures de marche).  Les sentiers  très bien entretenus et balisés ne présentent aucune difficulté si ce n’est la longueur  du parcours.  Vous pouvez également partir de l’autre coté vers le port du Bonhomme.


Je télécharge la carte de randonnée

A vos appareils photos car  la zone  comprend  plus de 170 espèces d’oiseaux sédentaires ou migrateurs ( tadornes, avocettes, sternes …) et plus de 240 espèces végétales.