Comment harmoniser les couleurs

240_F_51983685_T27oLcF3jymfkPUTOFiqvnSsE7yMgYEz

Quelque soit votre style en matière de déco, que vous aimiez  le style  champêtre,  traditionnel, high tech…. la couleur est la base de la déco, de ce choix dépendra toute l’harmonie de votre pièce.

Les meubles,  les coussins, les rideaux,  les tapis , les bibelots sans oublier l’éclairage tout ce que vous mettrez en place par la suite  renforcera  cette ambiance, mais avant d’en arriver là il  vous faudra choisir la bonne couleur pour vos murs, plafonds, boiseries….

 

Les couleurs ont un pouvoir 

  • les couleurs chaudes ( jaune – orange- rouge)  contribueront à créer une ambiance douce et chaleureuse
  • les couleurs froides (bleu -vert- violet) sont apaisantes et rafraichissantes
  • l’argent est à classer avec les couleurs froides et l’or avec les couleurs chaudes
  • les tons neutres (blanc noir gris beige)  peuvent servir de support à votre déco.

 

Pour une décoration de bord de mer nous employons souvent le blanc synonyme de pureté- propreté-clarté-innocence,  j’aime y associer tous les tons de gris-beige synonyme quant à eux  de douceur, élégance et naturel, quant au bleu (la mer, le ciel, l’infini) il invite à la relaxation, la sagesse et la créativité.

 3 couleurs (blanc – gris – bleu) qui dosées savamment donneront à votre maison l’atmosphère élégante, clair, apaisante et rafraichissante  des belles demeures de la cote ouest.

 

Créer son harmonie

  • le ton sur ton : il s’agit d’une harmonie crée à partir de la même couleur à laquelle on ajoute soit du blanc soit du noir, je trouve que  le résultat s’il est élégant est parfois un peu monotone et demande à être rehaussé par quelques touches de couleurs vives.

 

  • le camaïeux : là aussi   le point de départ est une seule couleur que l’on décline dans plusieurs tons différents.

240_F_12938896_GhAJiq59AvNykEfJGBlTorVFHywQPCWW.jpg

 

  • Les harmonies contrastées : une couleur de base et sa complémentaire en petite touche. (utilisation du cercle chromatique : la couleur complémentaire se situe à l’opposé du cercle chromatique par rapport à votre couleur de base). Pour  ma part j’utilise souvent cette technique, mais aussi couleurs froides et couleurs chaudes en opposition.

 

Quelques règles de bases communes à toutes les déco

 

  • les couleurs sombres diminuent l’espace, pensez y surtout pour vos plafonds, bien souvent  dans les maisons anciennes les plafonds sont en frisette de pin qui au fil des années et des couches de vernis est devenu presque noir… effet écrasant garanti, je vous conseille vivement de les peindre dans un ton neutre, blanc, beige ou gris très très clair avec une peinture satinée ou brillante (s’il s’agit de plafond en bois) afin d’augmenter le pouvoir réfléchissant de ce type de peinture et de contribuer à agrandir l’espace.  Idem pour   un couloir très étroit ou une pièce trop petite, même si  vous avez envie de  tapisserie à motifs  ou de couleurs fortes… résistez et adoptez un ton neutre en harmonie avec le plafond, vous aurez l’impression d’avoir repoussé les murs.

 

 

  • Si vous avez envie d’une couleur  forte ou d’une tapisserie  reproduisant des effets de matière, utilisez les sur un mur seulement.
  • pas plus de 3 couleurs (cette règle est également valable pour vos tenues vestimentaires).
  • Si votre pièce est au nord privilégiez les couleurs chaudes, si elle est au sud, tout est permis.

 

 

Le cercle chromatique

cercle chromatique.png

 

Quelle géniale invention, lorsque vous aurez appris à vous en servir  vous ne pourrez plus commettre de faute de gout.

C’est Isaac Newton qui au XVII siècle découvrit  que la lumière blanche venue du soleil peut se décomposer en une multitude de couleurs et se recomposer, il les organise dans un cercle dont nous nous servons depuis : le cercle chromatique, il y met en évidence le nombre infini de possibilités  obtenues en mélangeant  les couleurs.

En l’étudiant nous comprenons comment elles agissent entre-elles.

Au centre de ce cercle les  3 couleurs primaires :  jaune – bleu – rouge

Puis les 3 couleurs secondaires qui résultent du mélange à part égale de 2 primaires : orange – vert – violet

les couleurs tertiaires : mélange d’1 couleur primaire + 1 couleur secondaire

A l’opposé du cercle chromatique la couleur complémentaire.

 

Tout peut se repeindre dans la maison

 

  •  si vous avez de jolies portes en bois anciennes  plutôt que de les peindre en blanc ou de la couleur des murs, osez une couleur franche  pour les mettre en valeur, elles contribueront largement  à créer l’ambiance, surtout si vous  les peignez de la couleur d’un de vos éléments de déco (coussins,  poterie…), pour se faire  n’hésitez pas à prendre avec vous  le bibelot en question chez le marchand de couleurs pour qu’il puisse vous faire exactement la teinte recherchée (unique pour vous). Ce style de déco n’est possible que si vous avez des murs clairs.
  • la cheminée surtout si elle est en brique rouge…. j’ai testé  une peinture technique de chez « Julien », la tenue dans le temps est excellente et la triste cheminée  a retrouvé une nouvelle jeunesse,  là encore une couleur forte : gris foncé par exemple si le mur est clair lui donnera un look tendance.
  • repeindre un plancher, soit il est superbe  et demande a être  rénové et entretenu, soit   vous pensez qu’il n’y a plus rien à faire et vous vous lancez.; J’ai testé 2 solutions différentes : un plancher à larges lames très abimé  dont nous avons du remplacer certaines avec pour résultat  une grosse différence de nuance, dans ce cas j’ai repeints avec une peinture de sol couvrante que j’ai assortie à une des couleurs du mur de la pièce, le résultat est chaleureux et moderne et le parquet  ainsi réparé et relooké est prêt pour une nouvelle vie. Dans une autre pièce j’avais un parquet à petites lames en pin  sans aucun charme, le bois en lui même n’avait rien d’exceptionnel, j’ai donc dessiné  sur le pourtour de la pièce 2 rayures de différentes largeurs (en utilisant un adhésif pour ne pas déborder).  Bien sur ces rayures sont du même bleu que celles du rideau, j’ai ensuite  verni le tout en plussieurs couches   son charme contribue au décor de la pièce dont il suit les contours donnant ainsi  l’illusion d’un tapis.

 

Un dernier conseil lorsque vous aurez trouvé votre couleur idéale pour les murs  et les boiseries et que vous  devrez choisir la couleur d’un double rideau ou d’un tapis, je ne peux que vous inciter à peindre une feuille de papier avec vos couleurs pour choisir vos tissus cela vous évitera bien des désillusions car il suffit de très peu de choses pour réussir une harmonie ou la gâcher avec une teinte  qui n’est pas la bonne… croyez moi.