Hygge … dernier épisode !

Hygge … dernier épisode ! Voici la fin de notre  initiation à l’art de vivre à la scandinave. La semaine dernière nous avons parcouru les thèmes  relatifs au sentiments d’appartenance,  au refuge, et au confort.

Aujourd’hui je vous propose de fermer  le chapitre  en évoquant le bien-être, la simplicité et  la célébration.

Encore une fois  j’ai compilé le livre  écrit par Louisa Thomsen Brits  » Hygge, le bien-être à la danoise » pour  écrire cet article.

240_F_183354732_pXWaJHQr8bEDLQLdNSIUk1renmtfYh7D

LE BIEN ETRE

  • Le contentement : Pour parler le langage du hygge, nous devons comprendre que nous sommes connectés et qu’une fenêtre s’ouvre sur le  bonheur.  Si nous sommes avec des amis, nous souhaitons que chacun se sente à son aise ,partage, communique, fasse partie d’un tout et sache que nous sommes protégés des troubles et des difficultés pour un petit moment. Le hygge nous offre une  pause brève, heureuse et reconstituante.

« Un système de valeurs morales construit sur la base du confort du bonheur individuel est tout juste suffisance pour un troupeau de bétail. Trois idéaux ont éclairé ma route et m’ont souvent redonné le courage d’affronter la vie avec optimisme : la bonté, la beauté et la vérité. Albert EINSTEIN

  • L’optimisme :le hygge trouve sa place au coeur d’une vie bien remplie. Il n’élimine pas les difficultés mais nous permet de mieux les gérer .L’ombre et la douleur  existent toujours en périphérie  d’un moment hygge. Notre désir de vivre pleinement l’occasion de façon positive, même si nous  sommes seules à savourer le moment instaure une atmosphère paisible.

 

  • La présence : le hygge  est une expérience ancrée dans l’instant qui demande présence et ouverture et suppose de mettre de cotés les interruptions. En acceptant le passé et en prêtant attention au présent nous éprouvons un sentiment de continuité et d’ancrage dans le moment. Nous cessons d’aspirer à l’avenir et admettons que notre bonheur ne consiste pas en réalités solides mais en sensations abstraites de bien être et d’assurances.

 

  • Acceptation : Le hygge est plus une forme d’attention  que de contemplation, une sérénité née  du contentement et de la conscience . Si nous n’avons qu’une heure, nous pouvons quand même allumer une bougie, boire une tasse de thé … En acceptant les limites que la vie nous impose,  et en nous adaptant pour profiter  de chaque situation nous ouvrons la porte du hygge.

 

  • Balance : les Danois apprécient l’équilibre dans tous les domaines, il règne là bas un équilibre visible  entre modernité et tradition, capitalisme et socialisme, excès et retenue, tolérance et humour, valeurs égalitaires et liberté personnelle. Le hygge encourage naturellement  à la modération.

 

  • Nature : le Danemark est un petit pays, presque entièrement entouré d’eau.  Les villes sont petites et la nature jamais bien loin. En éveillant nos sens, le hygge nous connecte à notre corps et à nos instincts, nous donnant ainsi  la sentiment de faire partie de la nature. Jardiner par exemple nous permet de retrouver ce rythme.

 

  • Gaité : il y a de la sérénité dans le hygge, car nous admettons enfin que nous ne pouvons pas saisir le caractère  profondément mystérieux du monde mais nous choisissons de lâcher prise et de laisser les choses être ce qu’elles sont.  Nous nous détendons et célébrons simplement le moment.

 

SIMPLICITE

Dans nos vies hyper-stimulées ou tant de choses détournent notre attention , nous pouvons pratiquer le hygge en tant qu’approche consciente et positive de la vie. C’est un pratique intemporelle, une attention quotidienne qui vient du désir  de vivre pleinement.

  • Plaisir simple : la familiarité de la routine  et la joie inhérente aux plaisirs simples évoquent le hygge : l’odeur  d’un plat qui mijote, prendre un bain,  une caresse ….Le hygge  n’est pas parcimonieux mais généreux et festif. C’est une façon de se souvenir de l’importance du simple fait d’exister.

 

  • Banalité : le hygge se retrouve dans  la générosité discrète plutôt que dans les grands gestes. Certaines  choses  d’apparence mineure contribuent à une vie hygge et nous ne  les remarquons  que par leur absence. Les défis de nos vies sont  loin  d’être simples. Si nous abordons les tâches quotidiennes de façon à en tirer du plaisir en les accomplissant simplement, nous n’avons plus l’impression de rayer  des corvées sur  une liste.

 

  • La beauté dans l’utilité :  la beauté et l’utilité sont au coeur du design scandinave.  Nous pourrions   le résumer par ces 3 adjectifs : aspect pratique -simplicité – qualité.  Un objet du quotidien doit être  à la fois beau et utile.

 

Le contact d’objets artisanaux faits à la main évoque le hygge. Ils nous parlent de continuité, de confort, de naturel et de soin. lorsque nous utilisons un objet simple et fabriqué à la main, une interaction a lieu entre lui, nos émotions et notre état d’esprit. Nous découvrons la simplicité       en nous grâce à ce que nous tenons entre nos mains. Et nous touchons la vie de celui qui l’a crée.

« L’artisanat rend nos maisons plus humaines » Ilse Crawford

  • Authenticité : la simplicité est une façon d’être, pas une style de vie acquis. Beaucoup d’entre nous se détournent des marques et de la consommation de masse au profit de l’artisanat .Au lieu de consommer des produits de marque, les signes extérieurs élégants d’une vie simple peuvent devenir  un capital culturel, des symboles de goût et de savoir. Le hygge ne peut être acheté ou fabriqué. Si nous l’approchons  en tentant de le fabriquer  et de capturer des moments parfaits il nous échappe.

 

  • Diversité : le hygge est révélé dans les textures patinées et usées et imparfaites. Il n’est pas attaché  à une esthétique particulière. Une maison  peut n’avoir aucun style  particulier et être hygge. Il se lit  dans l’histoire  d’un lieu  et s’accorde aux vies qui y sont menées.

« les biens matériels modifient rarement notre degré de bonheur, à l’inverse de l’expérience  affective » Ilse Crawford

CELEBRATION

Le hygge se vit toute l’année, jours de fêtes ou jours ordinaires. Dans presque chaque moment il y a une opportunité. Il nous permet de marquer des occasions particulières et  d’apprécier  les plaisir rituels et élémentaires de la vie de tous les jours.

  • Les habitudes : elles nous façonnent. Le hygge est si ordinaire que nous le pratiquons  naturellement dans les gestes que nous accomplissont  au nom du confort :  réchauffer la salle de bain et se faire couler un bain quand il fait froid,  se réchauffer les mains en buvant une tasse de thé, déguster un bon verre de vin entre amis ….. Chacun de nous ouvre  la voie au hygge à sa manière.

 

  • La pleine conscience : la pratique du hygge nous maintient attentifs  à l’enchantement du quotidien . Il fait partie d’une approche intentionnelle et positive de la vie qui modifie en douceur nos priorités et approfondit notre notion de l’extraordinaire dans le quotidien.

« L’attention est la forme la plus rare et la plus pure de ne la générosité » Simone WEIL.

  • Rituel : En hyggant nous ritualisons nos gestes quotidiens et transformons la banalité. Respirer l’air  frais le matin au réveil, boire sa première tasse de thé, le premier ronron du chat. Grace au hygge nous créons des moments extraordinaires dans nos vies ordinaires. La manière de préparer un endroit  où hygger est importante. nous créons  des limites physiques  ou temporelles pour garantir notre confort. Par exemple en installant  des fauteuils autour d’un feu, en ouvrant le parasol, en « prenant » 1 heure de son temps, en faisant couler un bain ….. Le hygge nous aide à rester  en contact avec les rythmes de l’existence, les cycles des jours et des saisons.

Notre voyage au coeur du hygge est terminé. J’espère que vous aurez apprécié  cette philosophie venue du froid. Vous savez à présent que vous  la pratiquez en partie sans le savoir depuis toujours mais je trouve que de « poser les choses » et de les voir ainsi décrites  dans les moindres détails  permet d’y être plus attentifs et de progresser vers plus de sagesse dans notre vie quotidienne.  Je vous laisse donc à vos méditations … de quoi vous inspirer pendant ce long week-end de la Toussaint  pendant lequel vous pourrez « hygger »  avec  votre famille.