Hygge Toujours

Notre plongée au coeur  de la philosophie  » Hygge »  continue avec ce 2e article. Si vous n’avez pas lu le premier  je vous invite à le faire ici  avant de poursuivre la lecture. J’ai donc compilé  le livre de Louisa Thomsen brits  » Hygge le bien être à la danoise » que je vous invite à lire si vous vous sentez attiré par cet art de vivre et décortiquer à fond  ce que je ne fais  qu’effleurer.

Aujourd’hui  et la semaine prochaine nous aborderons  les thèmes   qui font l’ADN de  cet art de vivre :

  • sentiments d’appartenance
  • refuge
  • confort
  • bien être
  • simplicité
  • célébration

240_F_190985645_EMdFXw4JIn7BfC2FowrPVt2ARSIQMh6Q

 

SENTIMENTS D’APPARTENANCE

Etre dans un état agréable de bien être et de sécurité, l’esprit détendu, profitant de l’instant présent dans tous ses menus plaisirs est une situation
caractérisée par le hygge, un état obtenu le plus souvent avec des membres de son réseau social, dans un cadre proche du foyer (Judith Friedman Hansen).

  1. Le lieu : que se soit  notre foyer,  notre café préféré, un coin de nature ou tout autre endroit dans lequel nous  nous sentons bien, toutes les habitudes et rites qui ponctuent nos journées confirment ces sentiments  d’enracinement et d’appartenance.
  2. Le cercle de chaleur : celui que nous allons créer en nous réunissant entre amis ou en famille autour d’un feu  ou autour d’une lumière
  3. Se rassembler : le lien humain est la clé du  hygge, que ce soit  de façon inattendue  dans la rue en rencontrant un ami ou  lors d’un repas de famille.
  4. La famille : le hygge est souvent lié au sentiment  d’intimité que nous ressentons en famille ou près des gens   qui nous comprennent et nous montrent que nous sommes totalement acceptés.
  5. Le travail : au Danemark le milieu professionnel possède souvent les qualités que nous associons au  contexte familial : tenue décontractée, mobilier confortable …  tout ce qui encourage  l’échange le la communication.
  6. la confiance : comprendre que l’on est bienvenu nous invite à nous « lâcher » plus facilement et à nous montrer   sans avoir besoin de jouer un rôle. Le hygge est une invitation aux sentiments d’harmonie et de communauté qui abattent les barrières et facilitent la communication.
  7. Savourer le moment : le hygge survient dans les  moments où il n’y a rien à accomplir, si ce n’est  de profiter de l’instant présent . Préserver un moment pour être simplement  avec les autres.
  8. Pleine conscience le hygge peut instaurer un état de pleine conscience en créant autour de nous un cadre  confortable et un ancrage  qui nous permet d’être suffisamment détendu pour être nous même.

 

LE REFUGE

Le hygge nous offre des lieux  ou reprendre  notre souffle  pour savourer la richesse de la vie. L’amitié est un refuge.

La vie quotidienne est émaillée de refuges temporaires et de moments de camaraderie.  Ce sont des ilots de répit , une pause et non  une fuite. Quel que soit la forme de cet abri ( un moment de lecture, un bain, le réconfort d’un café  chaud, un verre entre amis …..) nous sommes conscients et heureux dans notre abri.

Vous l’aurez compris, Hygger  c’est bâtir un  sanctuaire.  Qu’il soit  physique ou psychologique,  le refuge  est la sécurité élémentaire que nous pouvons nous offrir.

Les humains vivent en trouvant refuge les uns dans le coeur des autres.  – PROVERBE IRLANDAIS

  1. S’ABRITER MUTUELLEMENT : prendre soin des autres, se conduire  en bon voisin ou  payer discrètement  l’addition d’une convive en lui épargnant les pressions ou  la gêne.
  2. Construire un refuge : l’architecture de cet abri est physique et mental. Il est composé de lieux ou nous trouvons refuge, des liens de nos relations, de nos habitudes et de nos rituels. il est meublé des choses qui ont le plus de sens pour nous. Nous avons besoin de lieux  répondant à notre rythme personnel.
  3. Englober : Des que nous trouvons refuge, nous nous sentons  entourés. Un lieu  Hygge à la qualité protectrice d’un cocon, à la fois ouvert et accueillant, il nous permet de nous détendre et de nous y attarder assez longtemps pour nous ressourcer.
  4. Enceinte : le thème d’un espace fermé et sûr  fait partie intégrante du hygge. Ses limites protectrices permettent de savourer le moment présent  sans être dérangé. Le cercle de lumière crée par une lampe forme un abri  dans l’obscurité qui nous entoure. La délimitation d’un lieu ou d’un moment est un ingrédient essentiel . Ces limites peuvent être  physiques et temporelles ( se réserver un moment  pour voir  un ami ou disposer  des fauteuils autour d’une cheminée ou de la télévision). En établissant ces  limites nous pouvons profiter  de manière détendue  de l’espace et du moment.
  5. Une dimension humaine : au Danemark les villes ont souvent des immeubles peu élevés, des squares  et des rues juste assez larges pour être traversés. Dans les maisons, intimité et ouvertures s’équilibrent. Les espaces sont crées pour la solitude et la participation, l’intimité et la sociabilité. La nature fait partie de la maison.
  6. le Foyer : c’est un  lieu de réconfort qui nous ressource. Le désir d’un foyer sûr imprègne notre notion de  territoire, de nationalité et de famille. L’entretien du foyer est une expérience hygge,  faire le ménage, arroser les plantes.
  7. Chez soi partout :  le hygge nous aide à recréer un foyer dans un appartement loué loin de chez soin,  pour le travail ou les vacances, à l’hôtel. Nous transportons notre foyer dans de petits détails. Le rêve d’une cabane, un lieu simple juste assez grand pour s’y réfugier parle à notre besoin primaire de protection et nos envies changeantes de maison.

LE CONFORT

C’est l’essence même du hygge. En appliquant le principe de prendre soin de soin et des autres, à notre décor et aux détails de notre vie, nous nous ouvrons au possible du hygge. C’est une interaction entre pratique quotidienne, objets courants,et symboles de soin.

Le vrai secret du  bonheur réside dans une réelle prise d’intérêt pour chaque détail de la vie quotidienne – William Morris.

  1. Exalter le quotidien : utiliser le contexte et les choses du quotidien pour créer une atmosphère confortable prépare le terrain pour les moments imprévus d’intimité et de bonheur. Les choses simples que nous faisons chaque jour ont un côté rituel.
  2. le confort du familier : le hygge s’épanouit dans les lieux familiers et les habitudes, il favorise la prévisibilIté et la banalité  en excluant les événements incertains.
  3. Se réconforter les uns les autres : la façon dont nous hyggons et offrons du réconfort  nous est unique  selon les choses auxquelles nous accordons  le plus de sens. Certains cuisinent pour les autres,  ou les réconfortent par leur conversation, ou encore savent créer des ambiances  agréables
  4. l’Accueil :  nul besoin d’effusion ! un bouquet de fleurs dans la chambre d’amis ou son vin préféré à table.
  5. Renouer avec ses sens : Une expérience hygge est  protégée, contrôlée, personnelle et intime. Nous reconnaissons  instinctivement le confort d’un environnement hygge en y pénétrant sans bien savoir comment il a été conçu. Il n’y a pas de formule ou d’éléments matériels à assembler mais simplement créer   les conditions qui charment nos sens (textures, odeurs, qualité de la matérialité au tour de nous ..). je vous invite donc  à re explorer  les notions de CHALEUR – TOUCHER – SENTIR- NOURRIR- VOIR
  6. Simplicité :  le hygge nous met  à  l’aise, signalant qu’aucune manière ou posture n’est nécessaire.  Nous pouvons être nous-mêmes. En hyggant nous créons un cadre poli, joyeux et facile ou chacun se sent chez lui.
  7. Imperfection :  Il y a un certain confort dans l’imperfection, les vêtements usagés, les lieux habités par des personnes sans prétention. Le hygge célèbre la spontanéité et la sincérité, un pas vers une vie authentique et naturelle.
  8. L’essence de la vie  : la façon dont un lieu est meublé et agencé  confère un cadre rassurant à la vie. Certaines choses semblent avoir une utilité intuitive :  une vieille fourche de jardin, un vieux  fauteuil  dans le quel nous aimons nous blottir, notre tasse à café préférée ……. ces objets auxquels nous sommes  attachés contribuent à un sentiment d’ordre dans notre esprit et parlent à notre coeur.
  9. Souvenir : les choses qui nous entourent contiennent nos histoires. La plupart d’entre nous   peuvent choisir une poignée de choses qui symbolisent  ce que nous avons vécu. En les observant nous  sentons que le passé et le présent sont liés.

 

Notre voyage au coeur du Hygge prend fin pour aujourd’hui – je vous retrouve la semaine prochaine pour parler  « bien-être- simplicité- célébration ».