Aujourd’hui au rayon ampoule des supermarchés nous nous sentons  bien souvent un peu décontenancés devant le choix  qui s’offre à nous.  Led, néon, basse consommation, incandescence …. que choisir ?ampoule

Avec les jours qui raccourcissent l’envie de  se mettre en « mode cocooning »  et de sublimer  nos intérieurs avec un bel éclairage nous titille, aussi je vous propose  de faire un tour d’horizon des ampoules et trouver notre éclairage  idéal.

LES AMPOULES

  • INCANDESCENCE se sont  les  modèles classiques à filament qui disparaissent  peu à peu  des rayons (interdit à la vente depuis  2013). Leur durée de vie est faible ( 1000 heures en moyenne); Une grande partie de l’énergie consommée est perdue , seulement  5 % est restitué en éclairage, le reste  se perd en chaleur.  Leur lumière est cependant très naturelle et le rendu des couleurs excellent.
  • LED  : cette ampoule sans filament n’émet presque pas de chaleur.  C’est la championne de la longévité avec une durée moyenne de 100 000 heures,   peu consommatrice d’énergie son rendement est important. Son intensité lumineuse pouvant varier vous pouvez utiliser un variateur. Son rayon d’éclairage peut aussi se régler. Elle ne craint pas les allumages  répétés. Discrète elle s’intègre    partout.
  • NEON le fameux tube fluorescent peu s’utiliser  partout mais nous le préférons sous la crédence des meubles de cuisine.  rempli de gaz et de mercure il doit impérativement  être recyclé en fin de vie. Sa luminosité rivalise avec celle des leds et  ne dégage pas de chaleur. Sa longévité de 6000 heures environ   est nettement supérieure  aux ampoules à incandescence.  Attention cependant car il émet des UV et des ondes électromagnétiques qui peuvent perturber les personnes électro-sensibles. Il supporte mal les allumages répétés.
  • BASSE CONSOMMATION : encore appelée fluocompacte  elle est dérivée du néon. LE tube  est replié sur lui même plusieurs fois afin de ne prendre trop de place.  Ses caractéristiques sont les mêmes que le tube.
  • HALOGENE :  à privilégier  en éclairage indirecte. C’est  aussi une ampoule à filament. Le  rendu lumineux est proche de celui du soleil. Malheureusement  les gaz qui  les remplissent sont toxiques et polluants et leur rendement inférieur  au fluorescent. Bonne nouvelle, une nouvelle génération  verra bientôt le jour. D’un meilleur rendement, elles pourraient nous réconcilier avec ce type d’éclairage.

LA TEMPERATURE DE L ‘ECLAIRAGE.

Vous vous demandez certainement de quoi il s’agit. Voici  un schéma qui  vous apprendra tout sur la témpérature de la lumière. Elle se mesure en ° KELVIN.

kelvinSi vous achetez des ampoules leds vous constaterez que plusieurs couleurs sont disponibles. En fonction de l’effet que vous recherchez  vous  opterez plutôt pour des couleurs froides ( vers le bleu) ou chaudes ( tous les tons de bruns orangés).

LUMIERE ET HORLOGE BIOLOGIQUE

Impossible de ne pas en parler, mais le sujet est vaste et complexe, voici donc  le lien vers un article  qui traite de ce sujet. https://www.teamdenuit.fr/conseils-astuces-sommeil/connaitre-sommeil/cycle-circadien-lumiere-horloge-biologique

QUEL ECLAIRAGE  POUR QUELLE PIECE ?

Parce qu’on n’éclaire pas une cuisine, un salon ou une chambre de la même façon il va falloir  réfléchir avant de  visser  automatiquement  n’importe quelle  ampoule  sur vos lampes et  suspensions !

  • LA CUISINE :  tout  doit  être  éclairé :  un éclairage général  au plafond type   suspension, globe…. à vous de voir + des éclairages fonctionnels  à différents endroits.  Bien sur  vous pouvez choisir  le néon dissimulé derrière un bandeau au dessus de l’évier  mais aussi des  leds  le long des  meubles, des plinthes et même  à l’intérieur des placards.  Vous pouvez les acheter en rubans autocollants  à brancher sur le secteur. Sans oublier  un bon éclairage au dessus du plan de travail.
  • le salon : lampe sur pied, lampe de bureau,  c’est le royaume des éclairages indirects et multiples  qui vous aideront à créer un univers reposant et intime.  A vous les lampes   qui mettront en valeur   un objet, un mur, un tableau, un coin lecture …. Privilégier ce type d’éclairage plutôt qu’un  Luminaire central pour cette pièce  dédiée à la détente et au repos.
  • la chambre :   vous n’êtes pas obligé de mettre un plafonnier dans cette pièce mais il faut cependant pouvoir  l’éclairer en y entrant.  Pourquoi pas un tube dissimulé au dessus d’une armoire ?  En tous cas, des lampes de chevet + des éclairages d’appoints  type liseuse montée sur  flexible  orientable pour  lire sans   s’abimer les yeux et sans déranger l’autre.
  • la salle de bains : un éclairage général du type  spot au plafond +  des éclairages d’appoint sur les cotés du miroir ( pas au dessus afin d’éviter les ombres sur le visage)

A présent c’est à vous de jouer pour  donner à votre maison l’éclairage chaleureux et fonctionnel qu’il mérite.